Enseignement.be - Magazine PROF n°43

banner du site

Menu Enseignement.be

logo des recours FAQ CEB CE1D CESS
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 17-12-2014 à 00:00.

Magazine PROF n°43

 


Dossier Rentrée 2019

Renforcer l’accrochage

Article publié le 02 / 09 / 2019.

Le décret renforçant l’accrochage scolaire des élèves du secondaire ordinaire et spécialisé de forme 4 modifie la situation de l’élève des 2e et 3e degrés comptant plus de vingt demi-jours d’absence injustifiée.

Auparavant, cet élève ne pouvait pas présenter ses examens de fin d’année, ce qui était un facteur de démotivation puisqu’il était assuré de ne pas passer dans l’année supérieure. Sauf si, à la demande de la direction de l’école, l’Administration acceptait que cet élève récupère la qualité d’élève régulier.

Désormais, l’équipe éducative fixera à cet élève des objectifs en fonction de son profil ou de sa situation personnelle, et ce dernier devra marquer son accord. En fin d’année scolaire, le conseil de classe déterminera s’il a ou non atteint ces objectifs et donc, s’il peut présenter ses examens.

Ce changement, qui vise l’accrochage scolaire, distingue les notions d’ « élève régulier » (qui ne concerne plus que la sanction des études) et d’ « élève régulièrement inscrit » (qui remplit les conditions d’admission dans une année d’études déterminée). L’élève en situation d’absence injustifiée sera malgré tout comptabilisé en tant qu’élève régulièrement inscrit, ce qui permet à l’école d’en tenir compte aux niveaux de l’encadrement et du calcul des subventions de fonctionnement.

https://www.gallilex.cfwb.be/fr/leg_res_02.php?ncda=46817&referant=l01