banner du site

Menu Enseignement.be

 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 00:00.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 23-05-2016 à 00:00.

Focus : la tablette comme outil d'autonomie

 

Sophie Leclere de l'ASBL Coeur à corps est l'auteure du contenu ci-dessous mettant en avant les avantages de la tablette pour les élèves présentant un trouble d'apprentissage. Son but est d'accompagner et de soutenir les familles ayant un ou des enfants en difficultés d'apprentissage (troubles "dys", TDA/H). Elle propose également des formations.

Vous trouverez davantage d'informations concernant les activités de l'ASBL Coeur à corps sur le site : http://www.asblcoeuracorps.net.

Pourquoi la tablette pour les enfants à besoins spécifiques ?

  • Pour permettre à l'enfant en difficultés d'apprentissages d'accéder à la scolarité avec tout son potentiel
  • Pour donner les outils à l'enseignant lui permettant de suivre l'enfant et de l'encadrer au mieux dans ses apprentissages.
  • Pour ouvrir l'école, le corps enseignant et les autres enfants à l'intégration des enfants à besoins spécifiques, à la tolérance et à la scolarité différenciée.

© julie beaupré

 

Informations sur le potentiel de la tablette

Sans formation pour réfléchir sur la valeur ajoutée d’un outil en classe, les risques de passer à côté des nouvelles opportunités pédagogiques de ce dernier sont plus grands. Une formation pédagogique sur l’utilisation de la tablette permet de s’arrêter pour constater les avantages de cette technologie et de réfléchir sur son impact possible en classe, en particulier dans les mains des élèves à besoins spécifiques, de gagner un temps précieux dans le choix des bonnes applications. Cette réflexion contribue à réduire le fossé numérique entre l’école et la société.

La meilleure raison pour intégrer cet outil en classe : L'intuitivité et la simplicité.

En effet, la grande majorité des applications sur une tablette sont des versions épurées de leur équivalent sur l’ordinateur. Ainsi, le nombre de caractéristiques est réduit, mais l’utilisateur profite d’un outil plus intuitif et efficace car les fonctions essentielles restent présentes. Puisque la grande majorité des tâches à l’école ne nécessitent pas plus que l’essentiel de ce qui est proposé dans les applications, la tablette devient un outil :

  • où l'élève se concentre davantage sur le contenu et non sur le contenant ;
  • qui favorise davantage la production de contenu par l'élève ;
  • où les différentes compétences des élèves sont sollicitées.

D'autres avantages sont à pointer grâce à l'utilisation de la tablette :

  • Développement de méthodes de travail par l'élève.
  • Développement de la capacité à utiliser les différents outils en ligne, surtout au niveau de la diffusion et de la communication.
  • Développement de l'autonomie et de la compétence à trouver des solutions aux problèmes en explorant une multitude d'outils et de ressources.
  • Transforme la façon dont une tâche est réalisée grâce à ses capacités d'interaction, de partage des données et de communication.
  • La simplicité de l'outil centre le temps d'apprentissage sur le contenu.
  • Offre une opportunité de changer ses pratiques pédagogiques et de redéfinir son rôle d'enseignant en permettant une utilisation optimale des capacités de la tablette. L'élève au centre de l'action et de la production, l'enseignant agit davantage comme guide.
  • Un outil qui permet de faciliter une éducation à l'utilisation responsable et pédagogique des médias sociaux et autres outils en ligne.

Tout cela sans papier ni crayon, sans double tâche, avec un capital attentionnel préservé, et donc en contournant les difficultés d'apprentissages de l'enfant "dys" ! Les compétences demandées peuvent être acquises avec ou sans aménagements plus spécifiques (comme par exemple pour la lecture pour un dyslexique). L'enseignant offrira les mêmes documents qu'aux autres, seul le support changera. Quasi aucun réaménagement du document ne sera demandé.

Quelques conseils

1. Évitez la chasse aux applications

Attention, il faut éviter de tomber dans le piège de "un besoin, une application".

L'exemple du professeur de latin souligne cette erreur : celui-ci ne croit pas que la tablette est un bon outil puisqu'il ne trouve pas d'applications d'apprentissage du latin dignes de ce nom. Il ne réalise pas qu'il pourrait faire enregistrer ses élèves parlant latin, les faire participer à une discussion collaborative, créer une petite histoire qui va approfondir le vocabulaire de cette langue, construire ou participer à un quiz, enregistrer l'explication d'une notion de grammaire, réaliser un petit film dans cette langue, etc. Les possibilités sont très nombreuses.

La tablette est un outil de production efficace et pas seulement une technologie destinée à la consultation.

Attention, il ne faut pas croire que les applications qui répondent à des besoins spécifiques ne sont pas bonnes à utiliser. Il y a des perles à télécharger qui répondent à des besoins précis et qui font office de modélisation. Plusieurs applications aident aussi les élèves, en particulier ceux en difficulté d'apprentissage, à apprendre et à développer leur autonomie.

En conclusion, il faut trouver l'équilibre entre les applications de contenu et celles qui répondent à un besoin.

2. Faites différemment

Vous avez choisi votre métier parce que vous avez à coeur la pédagogie, non pas pour expérimenter chaque outil technologique nouvellement arrivé sur le marché. Concentrez-vous plutôt sur ce que vous faites déjà : prenez une activité pédagogique qui a déjà fait ses preuves et ajoutez-y un zeste de technologie. En variant les moyens de production des élèves dans une activité déjà expérimentée, vous augmentez vos chances de succès.

Partez de votre intention pédagogique, pas de l'application. Cela fera toute la différence.

3. Simplifiez

Ne vous privez pas d'utiliser une application en classe parce que vous la trouvez trop simple ou limitée pour les élèves. Ne perdez jamais de vue que l'avantage de la tablette est de se concentrer sur la production de contenu plutôt que l'apprentissage d'un outil. Profitez-en : plus l'application sera simple, plus vos élèves seront libérés des contraintes techniques. C'est justement la simplicité de l'outil qui en fait un puissant outil pédagogique.

Quelques ressources supplémentaires

Académie de Lille - La tablette, un outil pour prendre en compte l'hétérogénéité des élèves

Applications iPad pour les élèves ayant des besoins particuliers

E-Readers Are More Effective than Paper for Some with Dyslexia

Les postures des élèves à besoins éducatifs particuliers face à la tablette au CDI

Liste d'applications utiles sur iPad

Mag des usages : Remédiation et iPad

Mag des usages : Un iPad à l'école

Paramétrage d'Ipad pour besoins spécifiques

 

 

 

 

 

logo dossier tice osons la collaboration
logo du pacte d'excellence
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo decolage
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
logo Educatube
logo Carteprof.be