logo infos coronavirus
logo infos coronavirus
logo infos Ukraine
logo du site Mon Espace
logo du pacte d'excellence
logo FAQ+
logo des annuaires scolaires
logo espace enseignant
logo des communiques de presse
logo du magazine PROF
 

ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes.
Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout.

ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 23:45.

ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 00-00-0000 à 00:00.

Recherche en éducation:
PIRLS 2011 - Progress in Reading Literacy Study (enquête internationale sur le développement des compétences en lecture des élèves de 4e année de l'enseignement primaire)

 

L'étude Progress in Reading Literacy Study (Pirls) a pour objectif d'évaluer le niveau de compréhension en lecture ; la motivation, les pratiques de lectures (plus globalement le niveau de littératie) des élèves du grade 4 de l'enseignement fondamental. Une campagne d'évaluation est menée tous les 5 ans. La perspective comparative implique d'administrer, lors de chaque campagne, une proportion substantielle des épreuves des cycles précédents, c'est ce que l'on nomme les outils d'ancrage. L'utilisation récurrente des mêmes outils offre l'opportunité d'étudier l'évolution des compétences des élèves mais aussi celle des pratiques et politiques en matière de littératie à travers le monde, et d'évaluer, le cas échéant, l'effet de certaines mesures mises en place afin d'améliorer les compétences en lecture des élèves. L'objectif de l'étude est non seulement de mesurer le niveau de compétences en lecture des élèves, mais aussi d'appréhender de la manière la plus fine et la plus complète possible les éléments de contexte culturels, socioéconomiques, pédagogiques, familiaux et individuels, qui peuvent rendre compte des performances observées entre pays et à l'intérieur des pays, et qui constituent autant de leviers potentiels pour améliorer les compétences des élèves.

Intervenants:
Université de Liège - Unité d'analyse des systèmes et des pratiques d'enseignement. Validateur
LAFONTAINE Dominique Editeur scientifique
Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles Initiateur
HINDRYCKX Geneviève Auteur
LAFONTAINE Annette Auteur
SCHILLINGS Patricia Auteur
Date:2011

 

 

Dans le cadre du Pacte pour un enseignement d’excellence, le déploiement du tronc commun redéfini et renforcé comprend la mise en œuvre de dispositifs de différenciation et d’accompagnement personnalisé (D&AP) s’adressant à tous les élèves de la 1re primaire à la 3e secondaire.

Ces dispositifs s’inscrivent dans une dynamique de construction de pratiques alternatives au maintien et de développement de pratiques innovantes en Fédération Wallonie-Bruxelles, notamment en matière de différenciation pédagogique, pour favoriser la réussite de tous les élèves.

Afin d’anticiper l’implémentation progressive de ces dispositifs, à partir de la rentrée 2022, deux expériences pilotes ont été mises en œuvre, l’une dans l’enseignement fondamental et l’autre dans le premier degré de l’enseignement secondaire. Cette page vous présente l’expérience pilote visant le renforcement de la différenciation dans le cadre de l’apprentissage de la lecture en M3, P1 et/ou P2 qui a été initiée par le Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles en 2019.
 

> quel est le public visé ?

> quels sont les moyens octroyés ?

> l’accompagnement par des équipes académiques

> les 4 projets spécifiques des équipes académiques

> évaluation de l’expérience pilote par l’Administration

 

 

Quel est le public visé ?


L’expérience pilote visant le renforcement de la différenciation dans le cadre de l’apprentissage de la lecture en M3, P1 et/ou P2 a été menée dans 146 écoles fondamentales réparties en deux vagues d’expérimentation.

De février 2019 à juin 2021, 86 écoles ont été impliquées dans l’expérience pilote, auxquelles sont venues s’ajouter 61 écoles au mois de septembre 2020. Les écoles ont été choisies suite à deux appels à candidatures via circulaires.

 

 

 


 

 

 

Quels sont les moyens octroyés ?


Des périodes supplémentaires visant à renforcer l’encadrement ont été octroyées aux écoles participantes afin d’expérimenter l’accompagnement personnalisé tel que défini dans le Code de l’enseignement fondamental et secondaire.

A savoir des périodes dans la grille de tous les élèves d’une classe ou de plusieurs classes simultanément, durant lesquelles l’encadrement total est renforcé afin de permettre une prise en charge des élèves, individuellement ou par groupes de taille variable en vue de répondre à la diversité des modes et des besoins d’apprentissage des élèves.

 

 

 


 

 

 

L'accompagnement par des équipes académiques


Quatre équipes académiques ont fourni aux écoles de l’expérience pilote un accompagnement durant les différentes étapes, du diagnostic à la mise en œuvre, en passant par la sélection et/ou l’adaptation d’outils permettant la différenciation dans l’apprentissage de la lecture.

Dans cette optique, les équipes de recherche étaient invitées à s’adapter aux besoins des enseignants et à rendre accessibles les contenus scientifiques, dans le respect de l’autonomie et de la liberté pédagogique des pouvoirs organisateurs.

Chaque équipe de recherche a pris en charge l’accompagnement d’un nombre différent d’écoles.

 

 

 


 

 

 

Les 4 projets spécifiques des équipes académiques


> mise en place d’outils de différenciation pour l’enseignement et l’apprentissage de la lecture

> enseignement explicite et pratiques de différenciation au bénéfice de l’apprentissage de la lecture

> recherche & développement sur la différenciation dans l’apprentissage de la lecture en M3, P1 et/ou P2

> recherche-collaborative sur le numérique au service de la différenciation dans l’apprentissage de la lecture et de l’écriture

 

 

1. Accompagner la mise en place d’outils de différenciation pour l’enseignement et l’apprentissage de la lecture


Neuf personnes sont engagées à mi-temps dans cette équipe. Elle associe deux universités (ULiège et UCLouvain) et quatre Hautes Écoles (HE de Vinci-ENCBW, HE2B-Defré, Galilée-ISPG et HELMo).

Cette recherche s’appuie sur des dispositifs et des outils didactiques sélectionnés par le Consortium 8 « français & latin ».

La méthodologie choisie relève de l’approche collaborative. Cette recherche s’inscrit dans le champ de l’accompagnement au développement professionnel, dans une posture de « recherche avec » les enseignants plutôt qu’une « recherche sur » les enseignants.


Les rapports de recherches suivants sont disponibles :
 

 

 

• • • • •

 

 

2. Enseignement explicite et pratiques de différenciation au bénéfice de l’apprentissage de la lecture en début de tronc commun


Des chercheurs issus du Département Éducation et Technologie de l’UNamur composent cette équipe, à hauteur d’un équivalent temps-plein durant la première année de l’expérience pilote. Dès la deuxième année, des chercheurs de l’Hénallux rejoignent l’équipe.

L’enseignement explicite est mis en avant dans ce projet. Cette recherche-développement est pensée autour de deux axes :
 

  • l’accompagnement d’enseignants associé au développement d’outils et de pratiques de différenciation
     

  • la récolte et l’analyse de données en vue de construire des connaissances sur les processus de mise en œuvre et d’efficacité des outils développés


Des séances inter-écoles sont intégrées dans le projet.


Les rapports de recherches suivants sont disponibles :
 

 

 

• • • • •

 

 

3. Expérience pilote visant à renforcer la différenciation dans l’apprentissage de la lecture en M3, P1 et/ou P2 - recherche & développement


Cette équipe se compose de chercheurs de l’ULB et de maitres-assistants en Hautes Écoles (HE2B - Defré et Nivelles ; F. Ferrer ; Lucia de Brouckère), chacun à mi-temps.

Leur projet propose essentiellement d’examiner dans quelle mesure les contraintes émanant du contexte scolaire et de l’ensemble des acteurs influent sur les pratiques de classe et donc sur les apprentissages des élèves. Un intérêt particulier est exprimé dans leur projet de recherche « sur les modalités de présentation du savoir et les diverses situations de travail en lien avec l’entrée dans l’écrit ».


Les rapports de recherches suivants sont disponibles :
 

 

 

• • • • •

 

 

4. Recherche-collaborative : le numérique au service de la différenciation dans l’apprentissage de la lecture et de l’écriture en M3, P1 et P2

 

L’équipe se compose de chercheurs du Service de Pédagogie générale et Médias éducatifs de l’UMons, à hauteur d’un équivalent temps-plein.

Dans ce projet, un accent particulier est mis sur l’utilisation du numérique à des fins de différenciation. La recherche entend ainsi s’insérer dans la suite des travaux du Consortium 8 Education par le numérique.


Les rapports de recherches suivants sont disponibles :
 

 

 

 


 

 

 

Evaluation de l'expérience pilote par l'Administration


Une cellule de support, créée au sein de l’AGE, a accompagné la mise en œuvre de cette expérience pilote et a réalisé son évaluation. Après une présentation générale, elle réalise une évaluation de l’expérience pilote dans les dimensions d’outils, de pratiques pédagogiques innovantes et de collaboration.
 

> télécharger la note de synthèse du rapport d’évaluation de l’expérience pilote

> télécharger le rapport d’évaluation de l’expérience pilote

 

 

Plus d’information sur les dispositifs de différenciation et d’accompagnement personnalisé ?
 

Si vous disposez d’un compte enseignant, e-classe vous propose un complément d’information via une de ses fiches thématiques.
 

> consulter la thématique sur e-classe